Démarches administratives

Couverture santé

En Espagne, les deux systèmes classiques fonctionnent :
le système de santé public et le système de santé privé.
Voici comment vous affilier.

Le système de santé publique est organisé en centros de salud , ce sont des centres médicaux proposant toutes les spécialités courantes de médecines. Ils nécessitent l’affiliation à la sécurité sociale espagnole et l’obtention de la tarjeta sanitaria . L’obtention de cette affiliation et de cette carte vous donnent également accès au remboursement de vos médicaments.

Le système de santé privé existe lui aussi de façon classque via des assurances ayant leurs propres centres de soins, cabinets, cliniques…
L’entreprise qui embauche propose souvent ce type d’assurance qui vous donne accès à toutes les spécialisatés de santé dans leurs centres et avec leurs médecins affiliés. L’entreprise paie alors une partie des cotisations. Si ce n’est pas le cas vous pouvez y souscrire à titre personnel, il s’agit d’une pratique très courante en Espagne. Vous aurez le choix entre, d’une part, une police couvrant 100% de frais pour tous médecins et centre affiliés à la compagnie (gros avantage : aucun frais à débourser, vous utilisez une carte spécifique), d’autre part, une police plus chère avec libre choix du professionnel de santé, qui fonctionne en contre-remboursement, avec un pourcentage variable de prise en charge selon la nature du soin.

Quelle est votre situation sociale ?
  • Vous êtes salarié détaché de votre entreprise : par définition le « détaché » reste au régime général de la sécurité sociale française, donc aucune démarche particulière à faire à Madrid. Veillez à avoir éventuellement une assurance de rapatriement sanitaire et une assurance responsabilité civile (votre responsabilité civile française ne vous couvrant pas en Espagne).
  • Vous êtes salarié expatrié ou sous contrat local :
    Le salarié relève du régime de sécurité sociale espagnole (il faut donc s’affilier au régime de sécurité sociale).
    Il peut en complément soit s’affilier à la Caisse des Français à l’Etranger, soit souscrire une assurance de santé privée espagnole, soit combiner les 2.
    Les enfants du salarié peuvent donc également être affiliés au régime de sécurité sociale publique et à l’assurance privée.
    Si vous ne travaillez pas, vous êtes retraité ou autre catégorie, vous devez vous affilier vous-même à la sécurité sociale espagnole et éventuellement compléter ce régime par une assurance de santé privée.

S’inscrire à la sécurité sociale espagnole

Vous devez pour cela vous rendre à un centre de tresoreria general de la seguridad social , sans rendez-vous préalable.
Voir la liste des centres.

Vous devez fournir le [formulaire TA1complété (il peut aussi être récupéré sur place) ainsi que les documents nécessaires (Pièce d’identité, NIE si citoyen européen) voir la liste des documents demandés auprès de votre centre de sécurité sociale.
Télécharger le formulaire TA1
Vous serez alors affilié à la sécurité sociale espagnole. Vous aurez donc un numéro de sécurité sociale.

Vous devez ensuite vous rendre dans le centro de salud dont vous dépendez (en fonction de votre lieu d’habitation), pour récupérer votre tarjeta sanitaria .
À noter que le numéro de sécurité sociale pour accéder aux soins est différent du numéro de sécurité sociale obtenue lorsque vous travaillez.

Les assurances santé privées

L’assurance complémentaire en Espagne n’existe pas. Soit vous vous contentez de la sécurité sociale espagnole soit vous prenez (en plus ou non) une assurance privée espagnole ou Internationale :

  • - Assurance privée espagnole :
    Cette assurance remplace la sécurité sociale. Si vous souhaitez une prise en charge à 100%, vous devez obligatoirement aller consulter les professionnels qui appartiennent à la liste de cette assurance. Vous pouvez également consulter d’autres médecins non affiliés à votre assurance mais celle-ci doit être "Reembolso" pour une prise en charge partielle.
    Quelques exemples d’assurances privées les plus connues : SANITAS, ADESLAS, MAPFRE, CIGNA, etc.
  • - Assurance privée internationale :
    Vous entendrez certainement parler de la CFE, Caisse des Français à l’Etranger. C’est une assurance de santé et de prévoyance valable à la fois dans votre pays de résidence mais aussi dans votre pays d’origine. La couverture est généralement très complète incluant l’hospitalisation, les frais médicaux et paramédicaux, les médicaments, les soins et prothèses dentaires, l’optique etc. Plus d’infos sur www.cfe.fr ou (+33) 1 40 06 05 80.