L’Edito de la revue de novembre.

Comment décririez-vous l’automne à Madrid ?

La ville change de décor et se prépare déjà pour de nouvelles festivités, celles de Noël. Les rues se densifient à nouveau, les bars et les restaurants s’animent, les vitrines des boutiques se parent de couleurs et de lumière pour redonner à la ville son éclat d’avant COVID.

L'Edito de la revue de novembre.

Profitez de cette arrière-saison pour vous balader dans la capitale arborée, apprécier les paysages incroyables et vous prélasser à une terrasse.

Pour ma part, la flânerie dans Madrid est un hobby que j’affectionne et je ne pourrais trop vous recommander d’aller vous perdre dans le quartier de la gare d’Atocha. Vous pourrez admirer le magnifique « Complejo El Águila », ancienne usine de bières reconvertie en salle d’expositions mais surtout, prenez le temps de vous arrêter à la Bibliothèque Joaquín Leguina et d’y découvrir l’exposition « Más allá de las novelas : Delibes, el cine y el teatro ».

Miguel Delibes (1920-2010) est l’un de mes auteurs préférés, Il est à la fois humaniste, écologiste, écrivain, chasseur, journaliste, amoureux de la nature et des paysages de Castille, passionné de cinéma et membre de la Real Academia Española.
Delibes est incontournable dans la culture espagnole. 9 de ses romans ont été adaptés au cinéma et 4 au théâtre.
Je vous invite à lire ses œuvres telles que El camino (Le Chemin, 1950), Diario de un cazador (Journal d’un chasseur, 1955), Las ratas (Les Rats, 1962), Los santos inocentes (Les Saints Innocents, 1982), Mi idolatrado hijo Sisí (1953) ou Cinco horas con Mario (Cinq heures avec Mario, 1971) pour ne citer que les plus connues.
Il est difficile pour moi d’en épingler une en particulier, tant cet auteur me touche. Vous me direz quel livre aura été votre préféré !

Sonia Aiguabella.

edito_nov2021.pdf

PDF – 109.1 ko